© 2016 Sélectiondor. Créé avec Wix.com

  • Google+ - Black Circle
  • b-facebook

GROUPE :CHIENS DE TRAVAIL

 

Schnauzer géant

 

Origines et rôles

Animal vraisemblablement originaire des montagnes de Bavière où il a été créé dans les années 1810. Plutôt que d’avoir été conçu dans un but spécifique, il fut développé pour la polyvalence avec succès. Au cours des années, on l’a utilisé comme chien de bouvier, garde de brasserie, chien de trait, chien de conduite des bestiaux et excellent chien de police.

Aspect général

Puissamment bâti, plus trapu qu’élancé, presque carré. Il doit être une réplique agrandie et plus robuste que le schnauzer moyen. Son tempérament sûr et fiable, sa constitution robuste et son poil dur et épais pouvant résister aux intempéries en font un des chiens de travail le plus utile, le plus puissant et le plus résistant.

Tempérament

Allie la vivacité et le désir de travailler à l’intelligence et la fiabilité, le calme au repos à la majesté lorsqu’il est en alerte. Les sujets timides ou faisant preuve d’un mauvais caractère doivent être exclus de l’enceinte.

Taille

Hauteur au garrot : mâle, 65-70 cm (25 1/2 - 27 1/2 po); femelle, 60-65 cm (23 1/2 - 25 1/2 po); les moyennes sont souhaitables. La taille seule ne doit pas avoir préséance sur le type, l’équilibre et le bon tempérament. Il faut noter que les sujets de taille trop faible manquent habituellement de puissance et que les sujets trop grands n’ont pas l’agilité nécessaire pour un chien de travail.

Robe et couleur

Poil serré, fort, dur et rêche, plus court sur les oreilles, le crâne, la gorge et sous la queue. Légèrement plus long sur les pattes et sous la poitrine, avec une barbiche et des sourcils aidant à l’aspect rectangulaire de la tête. Les yeux ne doivent pas être cachés par des sourcils trop longs. Sous-poil dense et doux. Couleur : noir ou poivre et sel. Noir : profond et uni. Une petite tache blanche est permise sur la poitrine. Poivre et sel : couleur du pelage extérieur ou combinaison de poils en bandes (blanc et noir) et quelques poils bien noirs et bien blancs, donnant l’impression d’être gris moyen à foncé, distribués uniformément sans trace de figures et un sous-poil gris. Masque plus sombre pour faire ressortir l’expression faciale. Les sourcils, l’intérieur des oreilles, les

moustaches, les joues, la gorge, la poitrine, les pattes et le dessous de la queue sont plus pâles mais aussi poivrés.

Tête

Puissante et longue, s’affinant progressivement des oreilles à l’extrémité de la truffe puissante fureteuse; aspect rectangulaire et proportionné au sexe et à la constitution du sujet. La longueur de la tête est la moitié de la longueur du dos du garrot à la racine de la queue. Les muscles de la joue sont fortement développés mais la forme de celle-ci ne doit pas affecter l’apparence rectangulaire de la tête et de la barbiche. Crâne plat et exempt de rides; sa largeur ne doit pas être supérieure au deux tiers de sa longueur. Occiput non proéminent. Museau bien défini sous les yeux et les mâchoires sont parallèles et égales en longueur au crâne; le museau se termine en coin assez brusque. Lèvres noires, collées et non chevauchantes. Truffe grande, noire et pleine. La langue peut être rose ou rose avec des taches noires ou grises. Denture : ensemble complet de dents saines et blanches (6/6 incisives, 2/2 canines, 8/8 prémolaires 4/6 molaires) se rencontrant en ciseaux. Mâchoires inférieure et supérieure puissantes et bien formées. Yeux : de grandeur moyenne, foncés, ovales, portés en avant avec des paupières collées. Oreilles : petites et en forme de V, d’épaisseur moyenne et plantée haut sur la tête; tombantes vers l’avant près de la joue ou coupées également, pas trop longues, avec le moins de lobe possible, placées haut et portées droites lorsque le sujet est excité; bords intérieurs parallèles.

Cou

Fort et bien arqué, de longueur moyenne, se fondant bien aux épaules, avec une peau serrée à la gorge en harmonie avec le sujet.

Membres antérieurs

Épaules obliques, bonne angulation, plates, mais fortement musclées, sans donner un aspect de devant de terrier. L’extrémité supérieure des omoplates est, vue de profil, sur la verticale qui passe par le coude. L’angle entre l’omoplate et l’humérus (bras supérieur) est de 90º. Les coudes sont collés au corps. Vue sous tous les angles, la portion de patte sous le coude est verticale sans trace de courbure; le paturon est fort de même que l’ossature. Pieds courts, ronds, très compacts, avec des orteils arqués (pieds de chat), des ongles foncés et des coussinets épais et résistants.

Corps

Compact, solide, trapu et fort, donnant l’impression de puissance et d’agilité. Limite du dessus courte, forte et droite, légèrement affaissée à l’arrière, se terminant en une croupe légèrement arrondie. Poitrine modérément large avec un sternum fort et visible, atteignant au moins le coude et se terminant par un ventre peu relevé. Rein (distance de la dernière côte au pelvis) court, donnant l’impression d’un corps compact. La longueur de l’animal du sternum au point de la croupe correspond à sa hauteur au garrot.

Membres postérieurs

Fortement musclés et en équilibre avec les pattes antérieures; fémurs forts et à l’oblique, grassets bien fléchis, avec les tibias à peu près parallèles au prolongement à la ligne supérieure du cou. Jarrets courts, perpendiculaires au sol lorsque le chien est debout, et, vus de derrière, parallèles l’un à l’autre. Pieds un peu moins grands que les antérieurs. L’arrière-train ne doit pas sembler trop développé ni plus haut que le garrot.

Queue

Plantée modérément haut, portée haute lorsque l’animal est excité; longueur de 5 à 10 cm (2 à 4 po), coupée à deux ou trois phalanges.

Allures

Trot libre, équilibré et vigoureux, avec une bonne foulée des membres antérieurs et une bonne impulsion des membres postérieurs. Lorsqu’il court plus rapidement, le chien bien constitué se déplacera sur un axe. Le dos demeure fort, ferme et de niveau. Le mouvement vu de devant et de derrière doit être net et sûr, sans projection des pattes vers l’intérieur ni vers l’extérieur.

Défauts

La conformation physique, le tempérament ainsi que le type sont de toute première importance. Nous avons fourni les caractéristiques du schnauzer géant idéal. Toute variante par rapport à celles-ci doit être pénalisée selon son importance. L’animal doit toujours être considéré et jugé en tant que chien de travail.

Caractéristiques éliminatoires

Prognathisme supérieur ou inférieur. Le juge doit éliminer de l’enceinte tout sujet timide ou faisant preuve d’un mauvais caractère

Timidité : un sujet est jugé timide s’il refuse de se tenir au repos pour être jugé et craint le juge qui s’en approche; s’il craint que quelqu’un s’en approche de derrière; si des sons soudains et inhabituels l’effraient.

Méchanceté de caractère : un sujet qui attaque ou tente d’attaquer le juge ou son présentateur fait preuve de méchanceté. Bien qu’elle ne soit pas souhaitable, toute attitude agressive envers les autres chiens ne signifie pas que le sujet soit méchant.

Source:  Club Canin Canadien Standards de race officiels